Problème n°10 : Etre une coquette

Hello hello ! Je reviens après une loooooongue absence – encore une période de coma de travail #lassitude – complètement requinquée et, une fois n’est pas coutume, rien à voir avec une bonne nuit de sommeil. La semaine dernière j’ai réussi à trainer Monsieur pour aller voir le spectacle des Coquettes au Point Virgule. En fait, je dis « trainer » pour faire comme tout le monde mais c’est bien lui qui a décidé de prendre les places. Oui ! Monsieur est plutôt féministe ou en tout cas plutôt concerné par les problèmes de filles et la cause des femmes – pas le choix avec moi ! –.

Je vous dit tout ça parce qu’à première vue, un spectacle d’humour crée par des femmes pour des femmes n’est pas vraiment la dernière sortie à la mode pour ces messieurs. C’est cependant bien dommage puisqu’un peu d’empathie ne leur ferait pas de mal de temps en temps. 

C’est une parenthèse qui me paraît nécessaire, étant donné que les hommes présents ce soir là pouvaient se compter sur les doigts d’une main – aller j’exagère, on a dû utiliser nos 20 doigts… peut-être – et ça c’est vraiment un cliché ! Donc merci à tous ces messieurs qui ont rit à l’unisson avec nous malgré le fait que certaines blagues leur apparaissaient peut être un peu obscures. 

Parce que Les Coquettes c’est trois filles qui débarquent sur seine sur un mash-up endiablé de toutes les chansons GIRLPOWER du moment – évidemment petit passage obligé de la Queen B – totalement déchaînées et qui nous mettent en transe en 3 secondes 5. Le spectacle est construit de façon très simple : 3 micros pour 3 filles – y a un rapport avec l’histoire des copines qui rentrent toutes dans le même jean tout ça ? Je m’égare ? – et 1 mec qui, POUR UNE FOIS, joue un peu les choristes et les accompagne au piano. Autour ? Un décor épuré tout en rideaux et des effets de lumières. C’est tout ? Mais OUI C’EST TOUT et c’est laaaargement suffisant ! Ces trois filles nous scotchent sur nos sièges et dès qu’elles ouvrent la bouche, on a envie de rire, de chanter, et d’être heureuse. 

Les Coquettes c’est un mélange de chanson et de petits sketchs qui tournent autour de la vie de femmes. Dit comme ça, on prend peur. Mais rassurez-vous, aucune leçon, aucun féminisme imposé. Juste des punchlines hilarantes et surtout quelques sujets très osés. Je ne veux rien vous dévoiler car le plaisir résidant souvent dans la surprise, il ne m’appartient pas de gâcher votre moment. On peut malgré tout noter que parmi les sujets évoqué, elles vont de la drague insistante des hommes dans les lieux publics, au petits défauts qu’on cache toutes à nos conquêtes, en passant par le choix de la position la plus sympa et en finissant sur la petites fessée qu’elles font tout pour récolter en étant de vilaines filles. C’est drôle, parfois graveleux mais comme c’est féminin, c’est évidemment plein d’esprit et bien amené – et toc ! –

Vous l’aurez compris, j’ai ADORE. Et ce qui m’a le plus frappé c’est cette ambiance clairement décomplexée qui force le respect. En gros ça booste, ça booste et ça re-booste. Je ne m’étendrai pas sur le fait que ces trois filles ont un physique totalement différent – la blonde pulpeuse, la rondouillarde et la petite brune – et qu’elles en jouent un peu durant le spectacle. C’est de bonne guerre. Pour prouver à tout le monde que les clichés sont ridicules, quoi de mieux que de les utiliser ? Mais ce n’est pas ce qui m’a le plus plu. Non, ce que je retiendrai de ces 1h30 à me tordre de rire, c’est que nous sommes toutes drôles, que notre vie est bourrées de bons moments et surtout, SURTOUT, que nous sommes toutes des coquettes. 

 

Je vous conseille de les découvrir de toute urgence ! 

Et comme j’aime être convaincante, voici un petit avant goût croustillant à souhait 😉

 

 

Les problèmes d'Eva

 

 

Share:

Laisser un commentaire