Problème n°3 : Je suis droguée aux clichés de Noël

Puisque c’est la période des fêtes et que je compte sur votre indulgence, je vais vous dévoiler un de mes plaisirs coupables : regarder des téléfilms de Noël.

Vous avez ces films bourrés de clichés dont seuls nos amis américains ont le secret et qui nous étonnent toujours plus par leur niaiserie empreinte de bons sentiments. Fermez les yeux… Ces scénarios se ressemblent tous. Si si ! Je sais que vous voyez très bien de quoi je parle. L’histoire débute invariablement à quelques jours de Noël. Evidemment on fait la connaissance d’un personnage attachant et plein d’entrain en cette période festive. Et évidemment x2 quelque chose ou quelqu’un (je préfère quand c’est quelqu’un, ça réveille mon instinct empathique d’un coup d’un seul !!!) vient soit lui saper le moral (alors là c’est selon le type de film : soit c’est hyper léger genre « rohlala Gertrude aime pas Noël parce qu’une année son papa n’a pas voulu venir se faire crever les tympans au spectacle de fin d’année de l’école – Ô rage, Ô désespoir – ou alors c’est un drame familial qui rend Gertrude aussi peu coopérative et là on peut sortir la boîte de mouchoirs).

Toujours est-il que le personnage super attachant va, bien sûr, tout faire pour rêgler la « chose » ou rêgler Gertrude elle-même sur le canal « Noël c’est de la balle ». Là ça dure plus ou moins longtemps mais normalement à la fin il y a un super sapin plein de boules, plein de cadeaux à ses pieds, des pulls de Noël, un gars déguisé en père Noël (oups non pardon, LE PERE NOEL HIMSELF !!!), une table remplie de plein de trucs qui ont l’air délicieux mais que nous on connaît pas vraiment en tant que bons mangeurs de dinde aux marrons-pommes duchesses (c’est du vécu) et bien sûr plein de gens qui ont l’air VRAIMENT heureux. 

Et je crois que c’est ça qui me fascine dans ces films et qui fait que je passe sur tous les aspects délicieusement ridicules : les gens heureux. 

Parce que pour moi Noël c’est se tenir chaud avec le coeur et assumer la vraie naïveté d’un tel rêve. Parce qu’au delà de la course aux cadeaux je crois qu’on peut faire ce qu’on veut de cette tradition et se recentrer une fois dans l’année sur l’essentiel : l’amour que l’on porte à ses proches. 

 

 

Et puisque moi je vous aime déjà mais que les dindes aux marrons hashtag ça n’existe pas encore (quoi ?! Même pas d’émoji ???) j’ai décidé de vous faire rentrer un peu dans mon univers avec ces petites cartes de Noël/Voeux à télécharger. Elles sont toutes les 3 au format 21,7 cm x 15 cm. Je vous conseille de les imprimer sur du papier légèrement cartonné pour un meilleur effet.

Donc si vous avez une mamie, un oncle ou que sais-je que vous aimez et qui ne peut pas être avec vous pour les fêtes (oh bah tiens je deviens scénariste moi ???) c’est le moment de prévoir les timbres !!! Quant à moi je vous souhaite de très belles fêtes et une heureuse année en avance 

 

merrychristmas-card

Je la veux !!!

 

goldenage-card

 Je la veux !!!

 

 sucredorge-card

 Je la veux !!!

 

 

 

 

 

Share:

4 comments

  1. Trop cute tes cartes de voeux !
    Et pour les films nuls de Noël c’est un petit plaisir (honteux) pour tout le monde (non ?) En plus des scénarios qui se ressemblent, on en parle des mêmes acteurs qui reviennent touuut le temps ?

    1. Eva

      Merci beaucoup Estelle 🙂 Je n’avais pas remarqué pour les acteurs j’avoue mais ça me rassure de savoir que je ne suis pas toute seule !!! Des bisous

  2. Je suis pareil avec les téléfilms de noël ^^ ! Les cartes de noël song trop mignonnes !

    1. Eva

      Ah ah ah Sarah on devrait peut être monter un collectif alors !!! Merci beaucoup d’être passée 🙂 A bientôt

Laisser un commentaire